Nos articles

La proxi et la macrophotographie font partie de mes techniques de travail préférées, je m’en sers essentiellement pour photographier les plantes, champignons ou insectes.

La mise en application sera différente en fonction des sujets traités.

Je photographie les plantes et les insectes par exemple, tôt le matin si possible, avant la montée du vent, dès qu’il commence à souffler ne serait-ce qu’à 3 ou 5 km/h, cela devient plus difficile. Pour les champignons le vent n’a pas d’incidence, mais je préfère aussi le matin de bonne heure, peut-être y aura-t-il encore de la rosée et ça va améliorer la prise de vue.

Il m’arrive malgré tout très fréquemment de travailler en pleine journée et le soir.

daudonjp fourmi
 

Fourmi photographiée à main levée sur une haie un peu après la pluie en début d’après-midi.

Photos agrandie 1,5 fois

Ouverture : f/4.5

Temps d’exposition : 1/80

Sensibilité : 200 iso

Les prises de vue très rapprochées ne sont pas vraiment difficiles à réaliser, mais à mon avis, il faut en faire très souvent afin d’en acquérir la technique qui est un peu particulière, il ne faut pas avoir peur non plus de se trouver dans des situations singulières et des positions inconfortables, se trainer sur le sol souvent humide ou dans les herbes hautes.

Pour arriver à faire des prises intéressantes, il ne faut pas hésiter à déclencher des dizaines et des dizaines de fois, le déchet est très important, surtout avec les insectes, souvent en mouvement et ne parlons même pas des prises de vue de ceux qui sont en vol.

Il y a pas mal de frustration, mais quel plaisir quand une photo sort du lot !!!

daudonjp araignee 

Araignée saltique de très petite taille posée sur une haie de chèvrefeuille.

Agrandie à peu près 10 fois

Ouverture : f /8

Temps d’exposition : 1/80

Sensibilité : 400 iso

Je fais ces photos avec mon boitier principal, Canon 5D Mark III et un objectif 100 macro f: 2.8, ça me suffit pour les photos à main levée, sinon j’utilise un trépied, un jeu de bagues allonge, un grand morceau de plastique pour m’agenouiller ou m’étendre dessus, et quelques fois, en plus pour les végétaux principalement, un viseur d’angle indispensable pour moi lors des prises de vue au ras du sol, des lampes à 64 leds réglables en intensité, une petite paire de ciseaux et une pince pour nettoyer autour du sujet.

J’utilise une ouverture allant de f/2.8 à f/8 selon le sujet, sa taille et la distance à laquelle il se trouve afin d’avoir une bonne profondeur de champ, le sujet devra être de la plus grande netteté possible et le fond, le plus diffus qu’il m’est donné de le faire, c’est le sujet qui doit sauter au visage.

Je suis quasiment toujours en priorité ouverture et en mesure spot.

Pour ce qui est du temps d’exposition, il est aussi très variable, bas, voire très bas pour un végétal en l’absence de vent, 1/60 par exemple jusqu’à 1/1250 ou 1/2000 pour un insecte en vol.

Quant à la sensibilité, elle est généralement comprise entre 400 et 800 iso au maximum afin de pouvoir "croper" sans trop de problème.

Enfin je développe mes photos sur photoshop elements et souvent avec l’aide de la batterie d’outils proposée par Nik collection et que je trouve très complète.

daudonjp chenille 

Chenille d’environ 2cm de long, sur une feuille d’un arbuste en sous-bois, lumière assez faible.

Photo réalisée à main levée vers 15-16h00.

Agrandie à environ x4

Ouverture : f /2.8

Temps d’exposition : 1/125

Sensibilité : 400 iso

 


D'autres photos dans la série

 daudon jean pierre

Mon site internet


 

Connexion

En ligne

Calendrier des évènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Joomla templates by Joomlashine